Articles Aléatoires

23 juillet 2015

Petite Ballade à Epernon - vieille maisons et autres

Suite et fin de notre découverte d'Epernon avec un peu de marche dans les rues de la vieille ville pour en découvrir quelques uns des monuments.

Les Pressoirs (extérieur)

Des halles furent construites entre 1137 et 1181 à Epernon  et des droits de marché et avantages aux bourgeois (charte d'affranchissement) furent accordés par le seigneur de Montfort... on peut donc imaginer un bourg assez prospère. Il a d'ailleurs sa " rue Bourgeoise " et sa "Place du Change ", où s’échangeaient les monnaies des différentes seigneuries les jours de foires ou de marchés. On trouve aussi les rues du "Marché à l'Avoine", du "Marché à la Filasse", du "Marché au Beurre" ...

Le prieuré des Hautes Bruyères possédait à Epernon une grange dimière (XIIème) dont les Montfort avaient donné les dîmes à leur soeur, Bertrade. Celle-ci fit construire en pierres du pays un cellier à colonnes cisterciennes. Il est toujours visible rue des Aironcelles - il est dit "Les Pressoirs" - et est classé aux M.H. Il comporte 3 nefs de 7 travées voûtées avec des piliers à chapiteaux sculptésUn souterrain provenant du château y a été récemment mis à jour.


Les Pressoirs
Les religieuses y conservaient leur vin, récolté sur la colline de la Diane. C'était aussi la maison d'exploitation des droits et des biens qu'elles possédaient à Epernon. Elles y percevaient notamment leurs droits en nature pour les foires et marchés de la ville, le droit de minage, c'est-à-dire le mesurage des denrées, légumes et grains dont elles avaient le monopole et le "septième saut" revenant en rétribution de l'usage du pressoir par les vignerons des côteaux environnants.  ... Des vignes de jadis ne restent que la "Rue du Clos des Vignes" et le "Chemin autour de la Vigne" près de celle du château.

Cette salle a donc longtemps abrité des pressoirs, utilisés jusqu'en 1794 au moins, avant que ceux-ci ne soient débités pour servir de plancher pour l'école .... et des unités de mesures.

Le lieu est clos, l'intérieur est visible derrière une vitre uniquement, sauf lors des manifestations organisées par la ville .
Les Pressoirs depuis la rue des Aironcelles

Dans la ville quelques traces des habitations médiévales ont perduré.

Au 5 place du Change une maison est inscrite aux M.H. Sa vieille façade à pans de bois (monument en péril ...) daterait de 1527 environ. ... à gauche Saint Christophe et à droite Saint Michel archange, la main droite sur la poitrine, la porte voisine est elle aussi décorée ... Cette maison, dite "Auberge du Mont Saint Michel" avant 1550, était localisée entre le marché aux blés et celui aux légumes et face à la rue du château. Non visible la partie côté cour dont la construction serait antérieure (vers 1492) en moellons avec une tourelle d'escaliers ...

Vieille maison classée aux M.H. - 5 rue du Change
 
Saint Michel archange                  Saint Christophe

vue côté cour (source http://www.ville-epernon.fr/) avant travaux
Depuis la photo ci-dessus, la tourelle a été restaurée (maçonnerie, charpente et couverture en 2012). On peut notamment la voir depuis la Prairie, en bas du bourg.
Vue de la vieille ville d'Epernon depuis la Praire -
 l'église St Pierre et à gauche la tourelle de la maison rue du Change
Zoom sur la tourelle ....

Quelques autres vestiges s'aperçoivent de ci de là ...

Une vieille maison à colombages



Un reste de fronton de porte en bois épargné par la maçonnerie


Un blason, des ruelles tortueuses avec quelques frontons plus ou moins sculptés ...

   


Il ne faut pas oublier que la ville comporta longtemps des carrières de grès et de pierres utilisés pour nombre de monuments, constructions, pierres meulières, voire même les pavés des boulevards hausmanniens de Paris ...

CPA source internet

La ville en a gardé un Conservatoire des Meules et des Pavés qui perpétue la mémoire de ces corps de métiers. Et là encore encore certaines rues en gardent le souvenir :  rues des Piqueurs de Grés, du Gros Pavé, des Carrières,  des Graviers .... Ce musée est hébergé dans une ancienne bergerie. Une "rotonde" lui fut ajoutée, ancien bâtiment de l'exposition universelle de 1900, qui était une aire de battage normande.
Conservatoire des Meules et des Pavés (Par Thor19 CC BY-SA 3.0)

Dans la cour arrière du Conservatoire, on peut apercevoir cette fontaine avec sa pompe à roue. Ce type de fontaine se retrouve dans de nombreux villages euréliens.
fontaine avec pompe à roue

Une ferme modèle fut créée sur le lieu-dit de la Savonnière par Mme Kelsen-Plassard, alors épouse du directeur du Bon Marché. Elle créa aussi à Epernon la première école ménagère du département. De cette ferme qui comptait des élevages, des vignes, une laiterie, un moulin, des cultures,  ... ne subsistent plus que cette bergerie et la halle au centre de la Prairie. La ferme a laissé place au complexe sportif de la Prairie d'un côté, le moulin a une nouvelle salle de sport ... Certains élus aimeraient voir les vergers être replantés.

le ruisseau de la Prairie

la Prairie, en partie ancien emplacement de la ferme modèle avec sa halle au fond 


Dans le quartier de la Savonnière (aujourd'hui réaménagé on trouve aussi des propriétés privées qui toutes appartenaient au domaine de Mme Kelsen- Plassard : le manoir, la maison normande pour les invités, les communs des ouvriers, .... Le domaine a été morcelé, on peut entre-apercevoir ces maisons derrière leur portail. Il y avait aussi un lavoir aujourd'hui disparu.

le LAvoir des Savonnières - CPA internet


Et un dernier petit clin d'oeil à l'ancienne  mairie et à son beffroi, c'était une ancienne école de garçon puis de filles ... et aux toitures de l'actuelle mairie installée dans une maison bourgeoise du XVIIIeme siècle dite château des Tourelles  ....

l'ancienne mairie - ancienne école

la nouvelle mairie - le château des Tourelles

Je rajouterai sans doute des photos au fur et à mesure de l'année afin de compléter ces pages, au fil de mes promenades et des occasions .....

Si vous avez des commentaires, des précisions, n'hésitez pas  ...... !!!!



SOURCES :
Merci aux élèves de l'école de Hanches qui m'ont permis de trouver des explications à certains noms : http://ecole.hanches.free.fr/classes-2010-2011/cm2/docs/noms-des-rues-epernon.pdf
Pour la vieille illustration d'Epernon - http://jeanalain.monfort.free.fr/28/NogentLeRoiEpernon.htm
La base Mérimée et Wikipédia pour les explications sur les Monuments historiques et bien sûr le site de la ville d'Epernon http://www.ville-epernon.fr/
Des infos ont aussi été trouvées sur le blog de http://tchorski.morkitu.org/6/epernon-01.htm
Les vieilles cartes postales de l'église et des carrières proviennent du site de recherches généalogiques du Perche http://www.perche-gouet.net/

Commentaires

Un commentaire ?