Articles Aléatoires

18 juin 2015

Bayeux - le D-Day Normandy Fellowship Vitrail



Lors d'une recherche sur le thème des blasons pour un de mes groupes Facebook, dédié aux Monuments Historiques, je me suis souvenue de ce vitrail visible dans la Cathédrale de Bayeux ....

Aucune indication à son sujet mis à part sur Wikipedia qui nous dit que ce vitrail est situé dans la chapelle des Saints Innocents dans le déambulatoire du choeur, et qu'il a été offert le 6 juin 1989 par le D-Day Normandy Fellowship (DDNF) et inauguré par la Reine Mère lors des célébrations des 45 ans du débarquement et réalisé par les ateliers Mayel à Honfleur.

OK. Cela place les choses mais ne m'explique rien de son contenu. Donc voici un peu le résultat de mes petites recherches dans cet article un peu inhabituel.

Tout d'abord il est à noter que Bayeux a été la première  ville française libérée le 7 juin 1944, ce qui justifie sans doute le lieu.

J'ai trouvé la majorité des informations sur le site du DDNF , le D-Day and Normandy Fellowship : http://www.ddnf.org.uk/memorials/


Le "Fellowship's Memorial Window"

Le vitrail commémoratif de Bayeux est en fait l'exacte réplique d'un vitrail installé précédemment dans la cathédrale de Portsmouth en Angleterre en 1984, et aussi inauguré par la Reine Mère, pour les 40 ans du D-Day.

Ce vitrail est dédié à tous ceux qui ont servi dans les forces combinées aériennes, terrestres et navales des Alliés lors de l'opération Overlord en Normandie pour libérer l'Europe.

Ce premier vitrail a été réalisé pour le DDNF par Carl Edwards (1941-85), un créateur de vitraux reconnu, et fut tout d'abord placé dans le transept sud de la cathédrale de Portsmouth avant d'être déplacé en 2002 dans la Chapelle de la Reconciliation et de la Guérison (Healing and Reconciliation Chapel).


Pourquoi Portsmouth ?

La cathédrale de Portsmouth est une construction médiévale (1185), dédiée à St Thomas Becket, archevêque de Canterbury, tué en 1127 (petit rappel, la cathédrale de Bayeux possède un tympan, celui du portail du Doyen, entiérement dédié à Saint Thomas Becket ).

En 1927, choisie pour devenir le siège du nouvel évêché de Portsmouth, des travaux d'agrandissement de la cathédrale débutent mais sont interrompus en 1939, la nef simplement cloturée par un mur de briques rouges. La cathédrale résiste aux assauts du blitz allemand sur Portsmouth et les travaux restent interrompus encore de longues années après la guerre.

En 1966 le maréchal Montgomery, qui commandait les forces terrestres lors de l'opération Overlord,  pose une nouvelle pierre sur laquelle est gravée "la résolution de terminer la construction de la nef de la cathédrale en commémoration de la Libération de l'Europe en 1944-45". Il devient ainsi le premier membre du DDNF créé au début pour soutenir ce projet par un appel de fonds en 1968.

La cathédrale est finalement achevée en 1991 et la nouvelle nef consacrée en novembre 1991.
Entre temps l'opération Overlord fut commémorée à la cathédrale à partir de 1984 et la pose du vitrail dit "Fellowship's Memorial Window".


Description du Vitrail

On retrouve sur ce vitrail les insignes ou emblèmes des différents corps ou divisions militaires ayant participé à l'opération Overlord en Normandie faisant partie des Forces Alliées.



Colonne de gauche

- la Grande-Bretagne

- le Canada

- la France représentée par la Croix de Lorraine rouge sur fond bleu, correspondant aux FFL, les Forces Françaises Libres ( ... bien que ce soit au début le symbole uniquement des FFL navales et aériennes ? )

- la Norvège - lion d'or sur fond rouge armé d'une épée

- la Grèce - les trois lions bleus sur une croix blanche fond bleu - les forces grecques ayant quitté le pays pendant l'invasion allemande avaient été placées sous commandement britannique (d'où les 3 lions ?)

- la Tchécoslovaquie - lion argent sur fond vermeil avec une croix de Lorraine - le gouvernement provisoire de Tchecoslovaquie et ses Forces Tchecoslovaques Libres



Colonne Centrale

- l'emblème de l'Etat Major des Alliés, le "Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force - cet insigne a été repris par la suite par le DDNL comme emblème

- la "21eme Armée" - le 21eme groupe d'armées britannique, composé des forces britanniques et canadiennes stationnées en Grande-Bretagne et destinées à la libération de l'Europe, auxquelles s'ajoutaient de petites unités polonaises, néerlandaises, belges, tchèques, voire américaines.

- la 2de Armée britannique - elle sert au sein du 21ème groupe d'armées - formée à l'origine pour la première guerre mondiale, elle est de nouveau reformée pour la seconde ...

- la 1ère Armée américaine - insigne avec le A (1ere lettre de l'alphabet et rappelant Army)





Colonne de droite

- les USA

- l'Australie

- la Nouvelle-Zelande (avec 3 navires en son centre)

- les Pays-Bas - lion d'or sur fond azur, armé d'une épée et de flèches

- la Pologne - aigle d'argent sur fond vermeil - représentée dans l'opération Overlord par l'armée polonaise dire "de l'ouest" et alliée depuis 1939

- la Belgique - le lion sur fond noir et ses Forces Libres, dont la devise du pays est "l'Union fait la Force"



Au pied de chaque colonne, les emblèmes de l'Armée de terre la British Army (couronnes, épées), de la Royal Navy (ancre) et de la Royal Air Force (aigle d'or) anglaises.


Le Christ et ses symboles

Le Christ est entouré :

* du texte latin :

" In Hoc Signo Vinces" - "Par ce signe, tu vaincras"
ou dans sa forme grecque "en cela, conquiere "
ἐν τούτῳ νίκα

* du chrisme , chi et rho, monogramme du Christ qui est souvent relié aux 2 lettres P et X de Pax, la Paix en latin.




* des lettres grecques "IC XC" surmontées d'un tilde ~ symbole de la divinité. IC XC est le nom de Jesus souvent utilisé par l'Eglise d'Orient, donc par les grecs et les slaves. C'est l'acronyme du nom de Jesus Christ en grec ΙΗΣΟΥΣ ΧΡΙΣΤΟΣ écrit IHCOYC avec le sigma transformé en C )


*du monogramme Chi Rho avec la lettre N , utilisée soit pour Nika, "le Christ conquiert", soit pour Noster, "Christ our Lord" ... On a pu trouver ce symbole chez les premiers chrétiens, mais sur ce vitrail, on n'a pas la croix du chi ... donc explication pas sure ...

Ceci dit, le terme NIKA est souvent associé dans les pays de l'Est au "IX XC" notamment sur les icônes .... mais généralement il est écrit en toutes lettres ... il apparaît aussi dans la traduction grecque de "In Hoc Signo Vinces" (vinces/nika) ...
Le chrisme et le texte "In Hoc Signo Vinces" étaient de plus associés sur les étendards militaires (Labarum) des empereurs chrétiens romains à partir de Constantin ... et on se trouve ici sur un mémorial militaire ... 

* le livre que porte le Christ contient les symboles Alpha et Omega, qui symbolisent l'éternité du Christ (alpha il est au commencement de tout, oméga jusqu'à la fin du monde)



Le vitrail porte à son pied les mots de la prière de Sir Francis Drake (1554-1596) :
‘O Lord God, 
when thou givest to thy servants 
to endeavour any great matter,
 grant us also to know 
that it is not the beginning
, but the continuing of the same
 until it be thoroughly finished,
 which yieldeth the true glory.’



On peut trouver en Normandie deux autres vitraux commémorant aussi le Débarquement. Ils rendent hommage aux parachutistes américains dans l'église de Sainte Mère l'Eglise. Vous pouvez en voir des photos et des explications sur la page suivante : Vitraux Commémoratifs à Sainte Mère l'Eglise


Commentaires

Un commentaire ?