Articles Aléatoires

31 août 2011

Cathédrale de BAYEUX - son histoire et l'architecture extérieure

Bayeux .... sa cathédrale Notre-Dame 

La cathédrale de Bayeux, consacrée en 1077 et restaurée entre les XIIe et XIIIe siècles, est l'un des chefs d'oeuvre de l'architecture normande, mélant roman et gothique. Elle est classée aux Monuments Historiques depuis 1862.

Cathédrale de Bayeux

CHRONOLOGIE ...

La légende donne à Saint Exupère (vers IVe s.), premier évêque de Bayeux, la création d'un premier oratoire, transformé en une église plus grande par son successeur qui en fit le siège épiscopal. On ignore la date de fondation de la cathédrale originelle bien que l'on sache que celle-ci a été endommagée par les Normands (fin IX-Xe s.) et incendiée en 1046.

Hugues II de Bayeux décide la reconstruction de la cathédrale. Elle est terminée sous son successeur et consacrée en présence de Guillaume le Conquérant (demi-frère d'Odon alors évêque de Bayeux) et de la Reine Mathilde en 1077. La célèbre Tapisserie de Bayeux avait été commanditée par Odon pour en orner les murs. On estime qu'à cette époque la cathédrale avait déjà une longueur impressionnante de 80 mètres (aujourd'hui plus de 100 m). De nouvelles reliques devaient aussi y remplacer celles perdues lors des attaques des Vikings. L'évêché montrait ainsi sa richesse et sa puissance (la durée de construction de la cathédrale, assez courte, en étant un autre signe).

L'édifice subit un nouvel incendie en 1105 lors d'un siège qui détruit aussi la majeure partie, suite aux combats que se livrent les fils du duc de Normandie et le roi d'Angleterre pour la succession au trône. 

De ces deux cathédrales romanes sont encore visibles de nos jours la crypte (1050-1060) et la structure des tours massives de la façade occidentale (1070-1090) et particulièrement une salle voutée de la tour nord (vers 1070), ainsi qu'à l'intérieur quelques chapiteaux de la croisée du transept découverts lors de la consolidation de la tour gothique .

De nouveaux travaux sont entrepris dès le début du XIIe s. qui se prolongeront jusqu'à la fin du XVe avec le couronnement de la tour centrale. Dès 1120 et 1130 la nef reçoit un nouveau décor d'inspiration anglaise. En 1150 le choeur est élargi et de nouvelles chapelles ajoutées.
A partir du XIIIe, avec les nouvelles connaissances en architecture, l'art roman laisse alors la place au gothique normand, mélant à la fois gothique rayonnant et gothique flamboyant.

Pendant les guerres de religion, notamment la Guerre de Cent Ans, la cathédrale est pillée par les Huguenots (1562-1563). Les statues, stalles et orgues sont détruits tout comme les reliques du tréor pillées. A la Revolution de nouveaux pillages interviennent mais la cathédrale subit cependant peu de dommages. Elle devient alors Temple de la Raison.

Sous la Restauration, et notamment en 1851 sous la conduite de Viollet-le-Duc, de nouveaux travaux sont conduits. Des vitraux sont ajoutés, le jubé détruit et la tour centrale est étayée. Les combats de 1944 la laissèrent heureusement intacte.


à l'EXTERIEUR ....


L'édifice gothique que nous voyons aujourd'hui enveloppe la cathédrale romane primitive.


-------- la Façade Occidentale --------

Les flèches des 2 tours hautes de 71 m sont gothiques, du début du XIIIe. Elles chapeautent les tours romanes dont la structure interne de la fin du XIe est renforcée par d'épais contreforts à ressauts depuis l'incendie de 1105. On peut y voir sur les parties supérieures des ouvertures romanes en plein cintre de la fin du XIIe.

Les autres éléments de la façade ne font qu'habiller le massif originel dans le style gothique.
Les tours encadrent au centre la galerie des 10 premiers évêques de Bayeux (déposés au moment de notre visite pour restauration) et la grande baie dédiée à la vie de la Vierge (seconde moitié du XIIIe).

Cathédrale de Bayeux
Façade Occidentale
Tours romanes à flèches gothiques
Galerie des évêques et baie gothique

La Galerie des Evêques, suspendue à 20m de hauteur,  comportent 9 statues d'évêques portant mitres et vêtements religieux et une autre statue barbue avec un animal à ses pieds (un prophète ?). Chacune mesure 2 mètres pour 500 kg ! Leur restauration avait débuté en 2009, toujours en cours au moment de notre visite en 2011 ...

Il s'agit de la seule galerie de cathédrale représentant des évêques en France, en général on trouve des Saints ou des Rois ... Le style des drapés permet de les dater de la fin du XIIIe mais rien ne permet d'identifier cependant les évêques ni de comprendre le "message" politique ou religieux de cette particularité On pense cependant qu'il s'agissait de montrer la "puissance" de la Normandie, et notamment de l'évêché de Bayeux, celle-ci venant tout juste d'être annexée au royaume de France (après que son duc ait été roi d'Angleterre ... )
(source : saintvigor.free )

Cathédrale de Bayeux
la Galerie des évêques
(source Wikipedia - Creative Commons by Ndesmoul )

Le niveau inférieur de cette façade comprend 5 porches dont les 3 centraux correspondent aux portes de la cathédrale. Le portail central a été transformé en 1778, il était auparavant consacré à la Vierge Marie.

Les 2 autres portails ont perdu leurs grandes statues lors du pillage par les Huguenots en 1562, les emplacements semblent être restés vides depuis, mais ont conservé les sculptures de leurs voussures et tympans. Celui de gauche est consacré à des scènes de la Passion du Christ, celui de droite au Jugement Dernier.

Cathédrale de Bayeux
façade occidentale
portails
Cathédrale de Bayeux
façade occidentale
portail droit - le Jugement Dernier
au 1er registre en bas, les Enfers
au 2d registre en haut, la Resurrection des morts sortant de leurs tombes


-------- le long de la Nef --------

A l'extérieur, la nef est flanquée d'arcs-boutants à double volée , réalisés en même temps que les chapelles latérales. Le portail latéral est lui aussi de style gothique. Il est reservé aux fidèles contrairement à celui du transept un peu plus loin ... 

Cathédrale de Bayeux
nef extérieure
Les arcs boutants sont finement sculptés et décorés de gargouilles ... des niches devaient abriter des statues aujourd'hui disparues (?) sur cette partie mais encore présentes au-delà du transept, reposant sur des supports en forme de têtes grotesques.

Cathédrale de Bayeux
nef extérieure
arcs boutants à double volée
Cathédrale de Bayeux
détail des arcs boutants à double-volée et leurs "ciselures"
gargouille et support de statue en forme de tête grotesque

Les grandes fenêtres gothiques de la nef présentent des décors variés, lobes, trilobes, quadrilobes ..... tous différents ... et sont elles-mêmes encadrées de gargouilles.

Cathédrale de Bayeux
Nef extérieurs
Fenêtres Gothiques
Cathédrale de Bayeux
nef extérieure
détail d'une des fenêtre gothiques
zoom sur les détails de la fenêtre ci-dessus .... 



-------- Le Portail du Doyen --------


Il s'agit du portail du transept sud, dit Portail du Doyen. 
A la fin du Moyen-Age, le Doyen était le second personnage le plus important du diocèse, en tant que premier dignitaire du chapitre (l'assemblée ou conseil de l'évêque, membres du clergé attachés à la cathédrale). Ce portail, élevé à la fin du XIIIe siècle, lui était reservé bien qu'il ne le franchisse que 2 fois au cours de sa vie, le jour de sa nomination et le jour de ses obsèques. Il donnait ainsi accès à l'hôtel du Doyen, situé un peu plus loin ... 

Le tympan de ce portail est consacré à la vie de Saint Thomas Beckett (1117-1170) archevêque de Canterbury, d'origine normande. Le portail est surmonté d'une balustrade et d'une grande fenêtre rayonnante. Le tout est couronné d'une galerie encadrée de deux tourelles. 

Cathédrale de Bayeux
le Portail du Doyen - transept sud

Cathédrale de Bayeux
Portail du Doyen
détail de la partie haute : la galerie entourée des 2 tourelles
en arrière plan la tour gothique

Entre chaque arcature de la galerie supérieure se distinguent des sculptures .... en zoomant, on est frappé par leurs expressions et leur réalisme !!!

Cathédrale de Bayeux
portail du Doyen
détail des statues de la galerie supérieure

Gargouille (dragon ou chien  ailé)
 avec un autre personnage


Les gargouilles visibles autour de ce portail, sur les tourelles, ne sont pas en reste dans l'expression ....

Gargouille (un chien ?) en appui sur un personnage

Gargouille supposée figurer un clerc se tenant le menton ... 


-------- la Tour Gothique --------


La Tour Gothique est élevée à la croisée du transept sur les bases d'une précédente tour romane. De base carrée elle est décorée d'arcatures aveugles (vers XIVe). La balustrade de style flamboyant permet la transition du carré à l'octogone. 

Le premier étage construit de 1477 à 1479 comprend 6 baies toujours dans le style flamboyant restaurées au XIXe. Elles sont ornées de personnages et d'animaux portant des blasons certains avec des fleurs de lys. Le second étage est construit en 1866 dans un style néogothique. La tour est couronnée d'un dôme de cuivre surmonté d'une tourelle et d'une flèche sous l'architecte diocésain Gabriel Crétin. 

A savoir que cette tour menaçait de s'effondrer et que Viollet-le-Duc souhaitait carrément la supprimer. Celle-ci fut finalement sauvée par le travail d'ingénieurie en sous-oeuvre de Eugène Flachat.

Cathédrale de Bayeux
la Tour gothique

Cathédrale de Bayeux
détail de décors du premier étage de la Tour Gothique


-------- le Chevet de la cathédrale --------

Le Chevet de la cathédrale a été réalisé dans un style gothique normand, avec des chapelles rayonnantes, inscrites dans la construction. Ce choeur a été construit entre 1220 et 1240 après un premier élargissement au XIIe. Les arcs-boutants accueillent dans la partie supérieure des contreforts des statues représentant la Vierge, des évêques et des saints. Ayant semble-t-il échappées aux destructions des guerres de religions, elles ont été remplacées au XIXe par des copies.

Cathédrale de Bayeux
le chevet gothique avec ses chapelles rayonnantes.

Cathédrale de Bayeux
détail des contreforts des arcs boutants du chevet
Voici quelques unes des statues décorant les arcs boutants du chevet. Celles-ci sont supportées par des figures grotesques ou des animaux (comme devaient l'être les statues disparues sur les côtés de la nef)

Vierge à l'Enfant
sur le côté de la chapelle axiale

  

et une petite gargouille .... 

L'intérieur de la cathédrale fera l'objet d'un prochain article .....
Comme toujours par manque de temps (3 ados et leur papa qui trouvent que je suis longue à vouloir prendre trop de photos .... ) je ne peux illustrer tous les détails de cette magnifique cathédrale, les tympans notamment .... dommage ...


SUITE de la Visite en Intérieur dans le prochain article ...... 



SOURCES :
Je vous donne les liens des sources utilisées pour rédiger les parties historiques et architecturales de l'article (hors l'incontournable Wikipedia ):

Site de la Ville de Bayeux (un pdf sur la visite et l'histoire de la ville et de ses monuments)
Nos Monuments pour l'histoire de la cathédrale et des détails sur son architecture, ses évêques et la tapisserie de Bayeux
Patrimoine-histoire

Les Cathédrales de France par l'Abbé J-J Bourassé (1843) - un vieux livre numérisé, j'aime bien fouiller dans ce type de "vieux" document, on y trouve parfois des faits historiques ou des détails un peu moins courants

Commentaires

  1. Je ne connaissais pas Bayeux, c'est une très jolie ville en effet :D

    RépondreSupprimer
  2. wowwwwwwwww ça me donne envie de partir en avion Camera en main juste pour aller prendre des photos ^__^....et te rencontrer bien sur lool

    RépondreSupprimer
  3. je ne connais pas , l'intérieur est vraiment splendide
    merci pour ces belles photos
    belle et douce journée

    RépondreSupprimer